Après plusieurs jours d’hésitation nous avons finalement décidé de ne pas nous rendre en Alaska pour des raisons de VISA. Cependant cela ne nous empêche pas de nous en rapprocher au maximum et surtout d’emprunter la célèbre Alaska Highway !

Alaska Highway, de son nom elle nous fait déjà rêver de paysages hors du commun. Cette immense route Canadienne a été construite en 1942 par les Américains afin de relier les États-Unis à l’Alaska et prend son départ à Dawson Creek. Elle permet de se rendre jusqu’à Fairbanks sur pas moins de 2232 km entre forêts, lacs, montages, bref des paysages à couper le souffle.

Départ Alaska Highway

Sur la route

Si vous aimez en prendre plein les yeux, vous ne serez pas déçus. À chaque section ses particularités. Parfois vous serez seuls au milieu d’une grande forêt, sans aucune trace humaine à part le bitume, et quelques kilomètres plus loin vous serez perchés en haut d’une montagne rocailleuse à observer l’immensité du paysage baigné de lacs et de rivières.


Nous avons fait cette traversée en été, le paysage était donc très vert sans aucune trace de neige et la route n’a pas posé de difficultés majeures. Nous avons roulé parfois du matin jusque dans la nuit, le soleil se couchant aux alentours de 23h30. Cela fait beaucoup de route mais nous a permis de voir beaucoup de choses que l’on ne voit que dans les heures tardives. Le soir a été pour nous le moment le plus mémorable. Nous avions entendu qu’il était possible de croiser des animaux sauvages mais nous n’imaginions pas que cela se révèlerait la partie la plus importante de ce petit voyage…

La faune locale

Les panneaux signalant des animaux proche des routes ne sont pas rares. Tout comme en France vous pouvez observer ce genre de panneaux sur le bord de la route vous indiquant que des cerfs ou d’autres animaux pourraient traverser. On y fait jamais réellement attention puisqu’il est très rare que cela arrive. Et bien ici ces indications prennent tout leur sens…

En 3 jours de traversée nous avons eu la chance d’observer une faune très riche. À tel point que nous avons décidé d’en faire un tableau de chasse (c’est une façon de parler hein 😅)

Animaux Alaska Highway

Nous les avons presque tous trouvés sur le bord de la route. La journée nous avons observé de nombreux ours bruns, je crois que ce sont ceux qui nous ont le plus fait craquer! 🥰Nous avions envie de les câliner mais hors de question de sortir de la voiture, même si on a tendance à l’oublier on est sur une autoroute… et surtout ceux sont des animaux SAUVAGES ! Nous préférons les observer manger plutôt que leur servir de 4h… Nous avons même eu la chance de nous arrêter au milieu de la route pour laisser traverser Monsieur l’Ours qui avait décidé de changer de coté pour voir si l’herbe était plus verte en face.

Un ours sur l’Alaska Highway

Lorsque nous avons vu le panneau « Attention bisons », nous nous sommes dit « Chouette ! Avec un peu de chance nous allons peut être en voir un ! ». Et bien notre souhait a été plus qu’exaucé. Nous en avons tout d’abord vu deux à quelques mètres de la route qui profitaient du soleil pour faire un petit somme. Et puis surprise, moins de 3km plus loin, ce ne sont plus deux ou trois mais un troupeau entier d’une cinquantaine de bisons dont plusieurs bébés qui étaient affalés sur l’herbe en regardant les voitures passer.

Bisons sur l’Alaska Highway

Une fois le soleil couché, ce sont d’autres curieux qui ont pointé le bout de leur museau. Entre 21h et 23h, quand la nuit n’était pas encore totalement tombée, nous avons croisé le chemin des célèbres caribous mais aussi de cerfs et de biches. Nous avons encore une fois dû nous stopper au milieu de la route pour laisser passer un majestueux cerf et trois biches. Expérience que nous avons répété quelques kilomètres plus loin pour un moose et ses deux magnifiques bébés.

Cerf sur l’Alaska Highway

Nous avons parlé des animaux les plus impressionnants qui nous ont le plus marqués mais il ne faut tout de même pas oublier tous les autres, qui même s’ils sont moins imposants ajoutent une note de fantaisie à ce trajet. Renards, Loups, Suricates, Marmottes, Pork épic, chacun d’entre eux à rendu notre traversée inoubliable.

Quelques conseils pour la route

Les incontournables

Où dormir ?

Qui dit longue, même TRÈS longue route, dit : trouver un endroit où dormir. Les villes sont quasi inexistantes. On croise de temps en temps de petits villages pour faire le plein d’essence ou manger mais pas grand chose de plus. Oubliez les fameux parkings des Walmarts et de toute façon, dans un paysage pareil, ce serait presque un crime de ne pas dormir dans la nature.
La route est bordée de très nombreux spots souvent au bord de rivières d’un bleu turquoise à faire rougir les lagons de Tahiti. Vous pouvez facilement trouver votre propre emplacement où faire appel à la bien pratique application iOverlander pour trouver le spot parfait pour vous. Pour les frileux de la nature sauvage nous avons cru comprendre à la lecture des panneaux que « les camping-cars sont les bienvenus » sur les parkings des quelques Motels que l’on trouve sur l’Alaska Highway. On trouve également de nombreux campings tout au long.

Watson Lake Signpost Forest

Arrêt immanquable de l’Alaska Highway, cette forêt de panneau est un endroit phare de cette route mythique où vous pourrez laisser votre trace comme des milliers de voyageurs avant vous.

À la base, cette forêt ne comptait qu’un simple panneau pointant plusieurs destinations et leur distance. En 1942 ce panneau a été abimé par un bulldozer à qui on a demandé de réparer les dommages. Le responsable a décidé de personnaliser un peu le panneau en ajoutant la direction de sa ville natale avec la distance. Petit a petit l’effet boule de neige a fait son oeuvre et aujourd’hui la forêt compte plus de 80.000 panneaux, signatures, chaussures, chapeaux, plaques d’immatriculations, etc… Et vous quel souvenir voudriez-vous laisser ?

En se baladant au milieu de cette veritable forêt on peut y voir des souvenirs laissés par des voyageurs du monde entier et souvent la date associée. Nous avons réussi à descendre jusqu’en 2006 mais on est sûr qu’en cherchant un peu on peut aller bien plus loin ! Donc n’hésitez pas à faire un petit arrêt à Watson Lake au kilomètre 1022, à l’intersection de la Route de l’Alaska et de la Robert Campbell Highway, à la frontière entre le Yukon et la Colombie-Britannique, près de la rivière Liard. Et surtout laissez un souvenir pour les prochains passants !

Watson Lake Signpost Forest sur l’Alaska Highway

Liard River Hot Springs

Pour se rafraîchir (ou se réchauffer) pendant la route, rien de mieux qu’une petite pause dans une source d’eau chaude. Les Liard River Hot Springs sont situées dans le parc du même nom : Parc provincial Liard River Hot Springs. Ce sont les plus grandes sources thermales du Canada. Ce n’est pas une piscine mais bien une rivière naturelle d’eau un peu aménagée pour le confort.

L’eau est totalement transparente et très chaude. Suivant les endroits elle est même presque trop chaude… Mais ça fait vraiment du bien !

Petite note pour ceux qui n’ont jamais fréquenté des sources d’eau chaude, l’odeur peut surprendre la première fois… On vous en dit pas plus 😁

📍 75100-81198 Alaska Hwy, Northern Rockies B, BC, Canada
💰 5$ par personne (10$ pour une famille)

Conclusion: une route qu’on aimerait ne jamais terminer

La route de l’Alaska est la première route du genre que nous avons parcourue. Au milieu des sapins, avec ses grands lacs et ses montagnes magnifiques, ses animaux sauvages et ses spots, elle est à la hauteur de sa réputation et nous offre un spectacle unique. Que vous vous rendiez en Alaska ou juste pour le plaisir de la route ne manquez surtout pas de la traverser, vous en garderez des souvenirs par milliers !

Paysage Alaska Highway

Poursuivre le rêve sur la Dempster Highway

Si vous voulez pousser le rêve encore plus loin, n’hésitez pas à vous lancer comme nous dans la grande aventure de la Dempster Highway ! Ça en vaut vraiment le détour ! Jeter un oeil à notre article :

On a survécu à la Dempster Highway

Le 14 Juillet 2019 nous sommes partis pour traverser la Dempster Highway avec notre van aménagé. Longue de 875 kilomètres, cette autoroute très particulière prend son départ à 40km à l’Est de Dawson City dans le Yukon et s’étend jusqu’à Inuvik. Plus tard, une « extension » de cette autoroute a été construite pour continuer jusqu’à Tuktoyaktuk […]

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire un commentaire
Merci d'entrer votre nom ici